femme qui sent une bougie dans une boutique
Vie pratique

Découvrir l’origine d’une mauvaise odeur : conseils et techniques

Cela fait quelques jours que vous sentez une mauvaise odeur mais vous ne parvenez pas à savoir d’où elle provient. Comment les détecter et, surtout, comment en venir à bout ? Nous vous donnons nos meilleurs conseils pour repérer facilement l’origine des mauvaises odeurs et garder une maison qui sent le propre facilement.

Comment détecter les mauvaises odeurs dans votre maison ?

La première étape consiste à essayer d’identifier les odeurs. Ces mauvaises odeurs peuvent être le signe d’un problème dans votre maison : produit chimique, odeur de rance ou encore de moisi… Autant d’odeurs qui une fois arrivées à votre nez ne vous inspirent pas confiance !

Certaines causes courantes de mauvaises odeurs proviennent d’infestations liées à vos animaux domestiques ou à des rongeurs, à des fuites de tuyaux ou encore des problèmes de fosses septiques, d’animaux morts placés à l’extérieur de votre maison non loin des ouvertures telles que les évents et les fenêtres, les déchets non collectés (eux aussi placés à l’extérieur mais au pouvoir odorant particulièrement puissant).

Quelles sont les mauvaises odeurs les plus fréquentes ?

Nous l’expliquions, généralement les mauvaises odeurs peuvent être causées par les déchets, les animaux domestiques, les bactéries, les moisissures et même encore les tissus. Cette liste des origines des mauvaises odeurs n’est donc pas exhaustive.

  • Les mauvaises odeurs liées aux animaux domestiques

chat qui se fait brosser

Les animaux domestiques peuvent être une véritable source de mauvaises odeurs dans votre maison lorsqu’on ne prend pas assez soin de ces derniers. Si votre animal de compagnie est autorisé à sortir pour faire ses besoins ou si vous avez un animal de compagnie qui vit majoritairement dehors alors sachez que ses excréments (s’ils sont placés dans votre jardin) peuvent dégager de mauvaises odeurs et attirer les mouches.

Aussi, les déjections animales peuvent également attirer les souris qui, à leur tour, transféreront les bactéries vers la zone où elles se sont déposées. Si votre animal dispose d’une caisse à litière à l’intérieur, celle-ci pourra aussi être à l’origine d’odeurs répugnantes.

L’idéal est donc de nettoyer régulièrement les déchets causés par vos animaux et de placez les déjections dans une poubelle située loin de votre maison.

  • Les déchets ménagers et autres textiles

femme qui fait le tri dans ses déchets

Les ordures laissées dans votre poubelles peuvent elles aussi provoquer de mauvaises odeurs dans votre maison car elles sont pleines de restes de nourriture en décomposition. La mauvaise odeur la plus courante est, vous l’aurez deviné, celle de la poubelle.

Le tissu quant à lui dégage beaucoup d’odeurs lorsqu’il est mouillé et est laissé à sécher à l’air libre. Le problème de mauvaise odeur survient alors lorsqu’il n’y a aucune source de ventilation et que le linge met trop de temps à sécher.

Nos conseils pour savoir d’où vient votre mauvaise odeur

Bien qu’il ne soit pas toujours facile de déterminer d’où vient l’odeur, il existe quelques techniques que vous devez connaître. Certaines des sources courantes de mauvaises odeurs dans votre maison comprennent :

1. Tuyaux et drains bouchés : L’odeur est généralement causée par une mauvaise accumulation de graisse et d’autres particules alimentaires qui ne peuvent pas être retirées des tuyaux.

réfrigérateur ouvert

2. Réfrigérateur : L’odeur est généralement causée par des éléments tels que des aliments pourris, du fromage et du lait avarié. Étant donné que de nombreux réfrigérateurs sont maintenant équipés d’un filtre anti-odeurs, il est important de s’assurer que le filtre est nettoyé régulièrement.

3. Placards : Puisqu’ils peuvent emprisonner la chaleur à l’intérieur de votre cuisine, ils peuvent vite abimer les aliments ou même y développer des moisissures au fil du temps.

Les dangers d’une mauvaise sensibilité olfactive

Dans un groupe de personnes, il existe un large éventail de capacités olfactives. Cependant, il n’est pas rare que certains aient un niveau plus élevé de sensibilité aux odeurs.

Les tests de sensibilité olfactive sont utilisés dans les centres médicaux pour identifier les personnes très sensibles aux odeurs. Certains peuvent également être utilisés dans le cadre de dépistages de santé car ils détectent non seulement si la personne a une sensibilité élevée mais aussi le type et la fréquence de ses problèmes d’odorat.

femme triste devant une fenêtre qui tient une tasse de café

Lorsqu’une personne souffre d’un manque de sensibilité olfactive, elle peut avoir des difficultés à distinguer les odeurs ou à identifier une odeur comme étant désagréable. En plus de pouvoir sentir les choses plus intensément, il a été démontré que les personnes ayant une bonne sensibilité olfactive sont moins susceptibles de souffrir de dépression et d’anxiété.

Certaines personnes peuvent ne pas être conscientes de l’impact de l’odeur sur leur humeur et leur état mental. Ils peuvent penser que c’est quelque chose qui est inné et ne peut pas être changé. Ce n’est tout simplement pas vrai – il y a des cas où il a été démontré que les gens améliorent leur sensibilité olfactive en sentant des fleurs ou des huiles essentielles tandis que d’autres ont utilisé l’aromathérapie tout en faisant du yoga ou de la méditation.

Comment savoir si vous avez un nez sensible aux odeurs ?

L’odorat de chacun est différent. Certaines personnes ont le nez sensible, d’autres non. Vous pouvez dire si vous avez le nez sensible aux odeurs par la façon dont cela affecte votre vie et vos relations avec les autres.

Ce n’est pas seulement la façon dont vous réagissez aux odeurs, mais aussi la façon dont certaines odeurs vous affectent qui détermine si vous avez ou non un nez sensible.

L’hyperosmie est une affection qui amène votre nez à détecter une quantité anormalement élevée d’odeurs, généralement en raison d’une accumulation de protéines dans la couche de mucus de la cavité nasale. Cette condition varie d’une personne à l’autre et peut être causée par des allergies, une sinusite, une grossesse ou des polypes nasaux.

Certaines odeurs peuvent déclencher une réaction chez une personne. Si vous avez un nez sensible aux odeurs, vous ne pourrez peut-être pas sentir certaines choses que les autres peuvent sentir. Par exemple, les parfums ou les fleurs peuvent ne pas être aussi forts pour une personne ayant une déficience olfactive.

De quelles manières pouvez-vous garder un parfum d’intérieur frais ?

Voici quelques conseils utiles pour garder votre intérieur frais et propre et, par la même occasion, vous débarrasser des mauvaises odeurs :

  • Investissez dans un purificateur, ils garantissent qu’il n’y a pas de contaminants indésirables qui gâchent l’odeur de l’intérieur. N’oubliez cependant pas que les assainisseurs d’air ne sont pas la solution pour que votre maison sente bon. Ils ne masquent que les odeurs que vous avez déjà.
  • Gardez votre maison aérée en tout temps en utilisant un ventilateur oscillant ou en ouvrant vos fenêtres pour laisser entrer l’air frais.
  • Réalisez une recette de parfum d’intérieur naturel personnalisée est aussi un excellent moyen de garder vos parfums d’intérieur frais.

Enfin, pensez que pour garder une maison saine, sans mauvaises odeurs, vous devrez principalement travailler sur deux fronts : l’odeur ambiante située dans l’air et celle qui se dégage de votre évier ou vos canalisations. La meilleure façon de maintenir l’odeur de propre est de créer une routine au lever ou au coucher qui permettra de rafraichir et aérer la maison.

Les bougies peuvent aussi vous aider à neutraliser les odeurs et créer une barrière olfactive.