Homme qui isole une ouverture de maison
Bricolage Maison

Isolez au mieux votre maison

Isoler sa maison est très important lorsque l’on souhaite réaliser des économies d’énergie et optimiser son confort. Entre les menuiseries en aluminium, l’isolation des combles, l’isolation par l’intérieur ou encore l’isolation des murs, il peut souvent être difficile de s’y retrouver. Il existe de nombreuses solutions pour réduire la déperdition d’énergie de sa maison. Les principaux avantages de l’isolation sont notamment l’amélioration du confort, la répartition homogène de la chaleur et l’élimination des sensations de parois froides. Découvrez des actions que vous pouvez envisager afin d’isoler au mieux votre logement.

Installez des menuiseries en aluminium

Pour isoler au mieux votre maison, optez pour des menuiseries en aluminium qui constituent une bonne solution énergétique. Elles sont de plus en plus plébiscitées pour leurs performances techniques. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de foyers s’en équipent. L’arrivée de profilés en aluminium à rupture de pont thermique a d’ailleurs permis de concrétiser de tels projets.

Avec une bonne conception de profilés et de bons alliages, les menuiseries en aluminium se conforment à des critères plus élevés en termes d’isolation thermique. Leur finesse permet de réduire considérablement les déperditions énergétiques au niveau des baies vitrées et des vérandas. En préférant une menuiserie aluminium, vous maximisez l’apport en lumière et l’isolation thermique de votre maison.

Les profilés en aluminium sont conçus avec des structures internes contenant des matériaux isolants. Leur combinaison avec des vitrages adaptés permet d’éviter que le matériau aluminium ne serve de véhicule calorifique vers l’extérieur de votre logement. Pour faire le bon choix de vos menuiseries en aluminium, nous vous conseillons de prendre en considération ces 3 critères :

  • le facteur solaire,
  • le coefficient Ug,
  • le coefficient Uw.

Le dernier coefficient aide à évaluer l’isolation d’une menuiserie. Plus il est bas, moins il y aura de déperditions d’énergie. L’isolation thermique sera donc optimisée. Quant au coefficient Ug, il est inclus dans le coefficient Uw et permet d’estimer la performance de l’isolation thermique du vitrage contre le froid.

menuiseries en aluminium

Isolez les murs de votre maison

Près de 16 % des déperditions de chaleur se font à travers les murs. Il est donc primordial de penser à isoler ces derniers. Avant d’engager ce type de travaux, il faut au préalable définir leur résistance thermique. Choisissez un isolant ayant des valeurs de performance conformes à la réglementation thermique en vigueur. Pour procéder à l’isolation de vos murs, il existe deux solutions.

L’isolation par l’intérieur (ITI)

Elle est la solution d’isolation la plus courante en France, du fait de son coût abordable et de sa mise en œuvre rapide. Cette méthode consiste à ajouter un isolant sur le mur avant de le couvrir à l’aide d’un parement. Elle constitue une excellente alternative pour rénover un mur abîmé. Étant donné qu’il n’y a aucune modification de l’aspect extérieur, elle ne requiert pas d’autorisation. De plus, cette solution d’isolation est éligible à certaines aides et permet d’optimiser le confort général et acoustique de votre maison.

Les volumes intérieurs peuvent toutefois être réduits selon l’épaisseur de l’isolant. Les ponts thermiques ne sont ainsi pas totalement supprimés, mais plutôt mansardés. Après ces travaux, vous serez également amené à refaire votre décoration intérieure.

L’isolation par l’extérieur (ITE)

Cette méthode est notamment plébiscitée dans le cadre de travaux de rénovation et consiste à couvrir le bâtiment d’un manteau isolant. Ce type d’isolation renforce l’inertie des murs pour plus de confort. Votre logement est aussi à l’abri des variations de température et des fissures. Les ponts thermiques de dalle et de plancher sont éliminés et vous préservez ainsi les mètres carrés des pièces isolées. De plus, votre logement sera valorisé.

L‘aspect extérieur de la construction sera cependant modifié et il faudra demander des autorisations. Il y aura également une réduction de la surface autour des fenêtres, soit une baisse de l’apport en luminosité.

Isolez votre toit

Dans le cas de travaux d’isolation du toit, vous avez le choix entre l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. La solution la plus pratique est néanmoins l’option de l’isolation extérieure. Tout peut dépendre de la structure de l’habitation, nous vous recommandons donc de demander les conseils d’un artisan expérimenté.

L’isolation thermique du toit par l’extérieur implique le retrait du revêtement de celui-ci pour la pose de l’isolant. Bien qu’elle soit plus coûteuse, elle est plus efficace. Il ne sera pas nécessaire de libérer les pièces aménagées ou d’évacuer l’habitation. Quant à l’isolation par l’intérieur ou isolation sous rampants, elle est conseillée pour les combles aménagés. Elle consiste à déposer une couche d’isolant directement au sein de la structure de la toiture.

Il faut d’ailleurs savoir que la meilleure technique d’isolation peut varier selon le modèle de toiture que vous possédez : inclinée ou plate. Le budget et les préférences impactent également le choix. Par exemple, pour une toiture inclinée, tournez-vous vers la laine de mouton, même si elle requiert un budget plus important.

Procédez au calorifugeage pour vos tuyaux

Le calorifugeage désigne le fait de garantir l’isolation thermique des conduits d’eau chaude et du système de chauffage. Il faut savoir que les déperditions d’énergie peuvent être très élevées lorsque ces installations sont situées dans des pièces qui ne sont pas chauffées (garage, sous-sol, cave…).

Si vous choisissez cette option, vous pourrez faire des économies d’énergie considérables sur vos factures. Par ailleurs, les travaux de calorifugeage sont éligibles à certaines aides financières. Notez également que c’est une solution permettant de protéger les équipements contre le gel. Durant l’hiver, les canalisations peuvent être gelées par le froid lorsqu’elles ne sont pas isolées. Ce qui peut entraîner des dommages importants lors du dégel.

Isolez le sol de votre habitation

Les planchers bas constituent entre 7 et 10 % des gaspillages d’énergie d’un logement. En matière de confort thermique et d’économies d’énergie, l’isolation du sol a pour vocation de réduire ces pertes. Elle consiste le plus souvent à placer des panneaux isolants au niveau du plafond de votre garage ou de votre cave. L’isolant peut aussi être posé en dessous du carrelage ou du parquet. L’isolation du sol vous aidera également à gagner en confort phonique.

Installez un équipement de production d’eau chaude ou de chauffage performant

Afin de réduire les pertes d’énergie et d’optimiser l’isolation de votre logement, nous vous conseillons de remplacer votre système de chauffage par une solution plus performante, moins polluante et moins énergivore. Voici quelques suggestions d’équipements peu énergivores avec un rendement élevé :

  • la chaudière à condensation,
  • la pompe à chaleur,
  • la chaudière biomasse,
  • le chauffe-eau thermodynamique,
  • le chauffe-eau solaire individuel.

Bien qu’ils puissent être coûteux à l’achat, ces appareils sont rapidement rentables. Ils garantissent en effet des économies considérables en énergie. D’autre part, la plupart de ces équipements sont éligibles aux aides financières dédiées à la rénovation énergétique.

Ventilation : améliorez la qualité de l’air

Il convient de noter que l’air extérieur pénètre plus difficilement dans une habitation rénovée et bien isolée. Pour garantir le renouvellement de l’air, il faut alors que vos travaux de rénovation soient combinés à des travaux de ventilation. Cela vous aidera à optimiser la qualité de l’air ambiant de votre logement, à limiter la pollution intérieure et à réaliser des économies. Un excès d’humidité peut entraîner l’apparition de champignons et de moisissures. On distingue deux systèmes de ventilation performants :

La VMC simple flux : pour extraire l’air vicié vers l’extérieur et introduire de l’air neuf via les entrées d’air.

La VMC double flux : fonctionnant comme le simple flux, elle permet par la même occasion de préchauffer les flux d’air issus de l’extérieur avant qu’ils ne soient répartis dans l’habitation.

Toutes ces actions sont à envisager si vous souhaitez isoler au mieux votre logement. Il est conseillé de faire appel à un artisan certifié RGE pour pouvoir profiter des aides de financement des travaux de rénovation énergétique.